Actualités

NFM : “Bons Plans des Poissons Normands”

L’action de NFM en faveur des “Bons Plans des Poissons Normands” rencontre un nouveau succès :

Après le Grondin Rouge, qui avait fait l’objet d’un reportage de France 2 Télématin à Port en Bessin en décembre dernier, c’est au tour du Tacaud d’être l’objet des attentions de journalistes de Tf1, cette fois à Cherbourg.

C’est David LEROY, patron du Marie-Catherine, qui a échangé avec les journalistes pour mettre en avant la qualité des poissons normands et en particulier du tacaud, ce poisson qu’il apprécie particulièrement.

Tout comme Michel Briens, le chef du restaurant la Satrouille à Cherbourg (www.lasatrouille.fr), qui propose souvent ce poisson au menu du jour et qui a réalisé pour l’occasion une recette très simple, très facile à reproduire, qui démystifie la cuisine du tacaud, un poisson subtil et délicat qu’il convient de cuire avec précaution.

A découvrir dans un prochain JT

Une Semaine avec les pêcheurs du Marie Catherine

Feuilleton France 3 Basse Normandie


Feuilleton: en mer avec les pêcheurs de la Marie-Catherine – ep 1


Feuilleton: en mer avec les pêcheurs de la Marie-Catherine – ep 2


Feuilleton: en mer avec les pêcheurs de la Marie-Catherine – ep 3


Feuilleton: en mer avec les pêcheurs de la Marie-Catherine – ep 4

Merci à Sylvain et Claude pour ce superbe reportage !

Antoine SOUBIGOU

Découvrez le travail d’Antoine Soubigou – Photographe.

Immersion dans un monde à part.
Tout comme les 10 000 horsains venus s’installer dans la Hague dans les années 80, Antoine Soubigou découvre une terre entourée d’eau aux paysages extrêmes. La presqu’île du Cotentin est devenu son point d’encrage, son terrain de jeu pour la photographie en noir et blanc. Spécialisé dans la prise de vue industrielle durant de nombreuses années, il voue une certaine attirance pour le milieu maritime. Adepte de la voile dès le plus jeune âge, il apprend au fil du temps à connaître, à aimer cette mer synonyme de liberté mais aussi d’hostilité. C’est en 2010 qu’il décide de rendre hommage aux gens de mer. Il embarque à bord du Yannick, chalutier hauturier cherbourgeois, pour plusieurs marées en mer d’Irlande et sud de l’Angleterre, et découvre rapidement le courage de ces marins-pêcheurs, leur capacité à s’adapter aux conditions météorologiques, mais surtout leur humilité, passionnés par leur métier devenu de plus en plus difficle par les réglementations européennes. De cette expérience, riche humainement, il publie un ouvrage “Pêcheurs en mer. Une vie à bord” . Il embarque à nouveau en février 2014 à bord du “Marie-Catherine” pour réaliser un reportage qui sera présenté au festival internationnal de la photographie au Guilvinec.

Partager le quotidien de ces marins-pêcheurs laisse forcément des traces indélébiles et un grand respect pour ces hommes. Mais on ne peut être indifférent au danger permanent qui les entoure et cela nécessite une réglementation afin d’assurer la sécurité des hommes et des navires.
Antoine décide de s’immerger en 2012 à nouveau dans la grande famille des gens de mer en rendant hommage aux hommes et femmes qui veillent, surveillent et interviennent pour la sécurité des marins. Pendant 3 ans, le temps d’écouter, d’observer, d’attendre le bon moment, la bonne lumière, l’expression d’un visage ou d’un regard, il partage leur quotidien. La préfecture maritime de la Manche et Mer du Nord met tous les moyens à sa disposition afin de travailler dans les meilleures conditions possibles. Il se retrouve ainsi aux côtés des équipages des patrouilleurs de la marine et des affaires maritimes, mais aussi des remorqueurs et autres corps de métiers tout aussi essentiels à la sécurité de la navigation et à la préservation de l’environnement.
Véritables fers de lance et principaux partenaires des CROSS, les sauveteurs bénévoles des unités de la SNSM et les équipages des hélicoptères de l’Etat sont les premiers à porter secours en mer.
Antoine peut ainsi témoigner, lors d’exercices ou d’interventions réelles, de la force de leur engagement, de l’étendue de leurs connaissances, de la richesse de leur sens marin, de leur esprit de solidarité.“Vigilances maritimes”, son deuxième ouvrage, est publié en novembre 2014.

Antoine Soubigou n’envisage pas la Photographie autrement qu’en s’immergeant totalement dans l’univers des hommes et des femmes qu’il rencontre au cours de ses reportages. Un regard sur leur travail, leur passion.

Publications :
“Pêcheurs en mer. Une vie à bord”. Editions du Cotentin
“Vigilances maritimes”. Editions du Cotentin
“Hague[s]”. Editions du Cotentin
Blog : photan.wordpress.com

Antoine Soubigou, auteur photographe, réalise des reportages pour la presse nationale et internationnale, dans le domaine maritime et sportif, il travaille également dans le milieu industriel et l’illustration.