LES MEDAILLES DE L’ARMEMENT CHERBOURGEOIS

C’est avec beaucoup d’émotion que nous avons assister samedi 13 juillet 2019 à la remise de la  médaille “Du mérite Maritime” à M. Leroy directeur de l’Armement Cherbourgeois. Et la remise pour M. Jaouen de la médaille “Des Marins et de la pêche” pour ses 20 ans de fidélité. Une partie de l’équipe de l’Armement, d’amis et d’élus locaux s’étaient réunis pour célébrer cette mise à l’honneur de leur travail.

Merci à Ouest France d’avoir été présent et de nous a voir offert cet article :

David Leroy et Francis Jaouen, tous deux distingués

Les gens d’ici

Deux pêcheurs de l’armement Leroy ont été décorés, samedi 13 juillet. David Leroy s’est vu attribuer la médaille du Mérite maritime. Une reconnaissance pour ce marin pêcheur originaire des Flamands, à Tourlaville, qui a débuté sa vie maritime à l’âge de 15 ans et fréquenté l’école de pêche. « J’y ai obtenu mon certificat d’aptitude maritime et j’ai ensuite embarqué cinq ans sur le chalutier cherbourgeois Boréal. J’ai toujours fait de la pêche hauturière.»
Issu d’une famille de pêcheurs, David Leroy obtient son grade de lieutenant de pêche et son capacitaire en 1997. « Avec mon épouse, Sophie, on s’est ensuite lancés dans l’aventure de l’Armement Cherbourgeois, avec l’aide de nos parents.»

Francis Jaouen, marin de l’Armement Cherbourgeois, a reçu, lui, la médaille des Marins et de la pêche. « Je patronne le Marie-Catherine-II depuis 2005 et je travaille depuis vingt ans avec Sophie et David Leroy. C’est ma famille, raconte celui qui a débuté la pêche à l’âge de 16 ans comme mousse sur le Fred-Eric-Jacky. Après plusieurs bateaux, je suis entré dans l’armement comme matelot avant de devenir mécano. Je finirai ma carrière avec mes amis Leroy. »

PHOTO : OUEST-FRANCE

L’Armement Cherbourgeois a rejoint la boutique Pourdebon !

L’Armement Cherbourgeois a rejoint la boutique Pourdebon. Une place de marché en plein essor qui met en relation des producteurs et artisans avec le consommateur final en Circuit Court. Les produits que vous trouverez sur Pourdebon sont tous vendus directement par leurs producteurs et sont livrés partout en France ! Notre boutique de la godaille de l’Armement Cherbourgeoischez Pour de Bon.

Informations Importantes !

Nous remercions les nombreux marins qui postulent dans notre armement mais nous vous rappelons que nous ne pouvons traiter votre demande sans les éléments suivants :

  • Numéro de Marin
  • Date de validité Visite Médicale
  • Liste des diplômes et formations obtenues

Dans l’idéal l’envoi de votre fiche marin demandé auprès des Affaires Maritimes ou via le Portail du Marin serait l’idéal.

Un chalutier tout neuf à Cherbourg

C’est du jamais vu dans le port de Cherbourg depuis 23 ans : la bénédiction ce samedi 9 septembre 2017 du Maribelise, le chalutier neuf de l’Armement cherbourgeois. Un investissement de trois millions d’euros.

Le bébé mesure 22,5 m de long et se nomme Maribelise. Dans le port de Cherbourg, ce samedi 9 septembre 2017 a été marqué par la bénédiction d’un nouveau chalutier, par l’évêque de Coutances-Avranches, Monseigneur Le Boulc’h.

Des emplois supplémentaires

“C’est un événement, cela n’était pas arrivé ici depuis 1993” souligne Sophie Leroy, directrice de l’Armement cherbourgois, qui a commandé ce bateau neuf. Le navire rouge blanc et bleu vient compléter sa flotte, déjà composée du Maranatha II et du Marie-Catherine, souvent titulaire du “ruban bleu” qui récompense le meilleur chiffre d’affaire de l’année. Ce développement a permis l’embauche de huit à dix marins supplémentaires, portant à une trentaine de personnes l’effectif de l’entreprise.

C’est aussi un moment d’émotion pour la patronne et son époux, David. “Lorsque nous avons acheté des bateaux d’occasion, on ne les a jamais débaptisés. Celui-ci, le Maribelise, porte les prénoms de nos enfants : Marie-Charlotte, Benjamin et Elise. C’est une fierté”.

Un second bateau en 2018

Le Maribelise a été construit au sein des chantiers navals de la Socarénam à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine). “Nous l’avons dessiné nous même, en choisissant le meilleur de nos deux autres bateaux. L’équipage a eu son mot à dire” précise le capitaine, David Leroy. Le résultat est un chalutier plus confortable et sécurisant pour les pêcheurs, doté des dernières technologies. L’investissement s’élève à environ 3,2 millions d’euros pour l’Armement cherbourgeois, qui a déjà commandé un second navire pour remplacer le Marie-Catherine, pour trois millions de plus. Livraison en septembre 2018.

Source : Tendance Ouest

De : Célia Caradec